Tout savoir sur le vin de Bordeaux : Les appellations

 Vins de Bordeaux : Les appellations régionales

Au sein de cette dénomination sont regroupées les appellations génériques couvrant l’ensemble du vignoble girondin, telles que Bordeaux, Bordeaux blanc sec, Bordeaux supérieur, dont les vins sont commercialisés douze mois après la récolte. Ou encore Bordeaux rosé et Bordeaux clairet, deux vins rosés différents. Plus vineux et coloré, le clairet mérite d’être redécouvert. Enfin, le crémant de Bordeaux, appellation récente désignant des vins pétillants réalisés selon la méthode d’élaboration des champagnes.

L’Entre-deux-Mers
Ces appellations sont situées dans ce vaste triangle très vallonné, entre la Dordogne et la Garonne. L’AOC Entre-deux-Mers produit des vins blancs secs, floraux et frais ; les Cadillac Côtes de Bordeaux, dont les vignes sont plantées sur les coteaux dominant la Garonne, depuis Bordeaux jusqu’à Cadillac, produisent des vins rouges simples et fruités. Les appellations Cadillac, Loupiac et Sainte-Croix-du-Mont, situées face au Sauternais, sur la rive droite de la Garonne, produisent des vins liquoreux qui peuvent donner, dans les bonnes années, de très belles bouteilles à des prix doux. Enfin, l’AOC Bordeaux Haut-Benauge au cœur de l’Entre-deux-Mers produit des vins moelleux et quelques blancs secs et rouges.

Les côtes de Bordeaux
Cet ensemble regroupe cinq appellations situées sur les coteaux le long de la Dordogne et de l’estuaire de la Gironde. Blaye Côtes de Bordeaux, Côtes de Bourg et Castillon Côtes de Bordeaux sont les plus renommées grâce à leurs vins rouges pleins et gourmands. Les meilleurs vins de Castillon peuvent rivaliser avec les crus de Saint-Émilion. Francs Côtes de Bordeaux est un petit vignoble en progrès et quelques domaines sont au-dessus du lot. Sainte-Foy Bordeaux se révèle petit à petit.

Le libournais
Les appellations situées autour de la ville de Libourne comptent, à l’ouest, Fronsac et Canon-Fronsac, dont les vins rouges charnus et profonds rappellent ceux de Pomerol au vieillissement. Les satellites de Saint-Émilion : Lussac Saint-Émilion, Montagne Saint-Émilion, Puisseguin Saint-Émilion, Saint-Georges Saint-Émilion, élaborent des vins d’un style comparable mais plus léger que celui des crus de Saint-Émilion. Au nord de Pomerol, l’AOC Lalande de Pomerol progresse grâce à quelques producteurs dynamiques dont les vins sont très proches de bons pomerols. Les AOC Saint-Émilion et Saint-Émilion Grand cru s’étendent sur 5 500 hectares au profil géographique contrasté : une partie méridionale située sur une plaine sablonneuse et une autre, plus intéressante au nord, en côte et en plateau. À leur meilleur niveau, les vins de Saint-Émilion possèdent à la fois une structure bien définie et une chair étoffée et gourmande. Enfin, Pomerol, appellation très prestigieuse et pourtant fort hétérogène, se situe au nord de Saint-Émilion. Mais une nouvelle dynamique amorcée par les plus prestigieux crus montre tout le potentiel de l’appellation. Les plus grands déploient un corps et un bouquet majestueux au vieillissement.

Médoc et Haut-Médoc
La presqu’île du Médoc compte deux vastes appellations régionales, l’AOC Médoc, située au nord de Saint-Estèphe, et l’AOC Haut-Médoc, qui se situe entre Blanquefort, à la périphérie de Bordeaux, et Saint-Estèphe. Leur qualité globale est inévitablement hétérogène, de très nombreux crus bourgeois de bon niveau s’illustrent.

Les communales du Médoc
Les appellations communales sont parmi les plus prestigieuses de Bordeaux. Les AOC Moulis et Listrac contiguës et situées un peu en retrait à l’intérieur des terres entre Margaux et Saint-Julien produisent de bons vins, moins fins cependant que ceux des crus voisins. Du sud au nord, le long de l’estuaire de la Gironde, on découvre Margaux, réputée pour la finesse de ses vins dont les meilleurs ne manquent pas de corps, Saint-Julien, aux vins structurés et harmonieux, qui concentre une très grande majorité de crus classés. Pauillac offre des vins de grande structure, racés et puissants, austères dans leur jeunesse. Alors que Saint-Estèphe présente des vins charpentés, charnus et possédant, pour les meilleurs, une race similaire à celle de leurs voisins de Pauillac.

Pessac-Léognan et Graves
L’appellation régionale des Graves s’étend de Portets jusqu’au sud de Langon, à la limite du Lot-et-Garonne. Se caractérisant par son terroir de graviers appelés graves, elle produit des vins rouges équilibrés, fruités mais sans commune mesure avec ceux de Pessac-Léognan, et des vins blancs de grande qualité et pleins de personnalité. Malgré des progrès, le niveau d’ensemble demeure très hétérogène. Au nord des Graves, Pessac-Léognan jouxte Bordeaux et englobe tous ses crus classés. Vins rouges sérieux et harmonieux, à la texture serrée, vins blancs en net progrès, gras, riches et frais. La petite appellation Cérons intégrée dans une partie du vignoble des Graves peut produire, dans les meilleurs millésimes, des vins liquoreux de belle finesse.

Sauternes
Cette région se caractérise par ses vins liquoreux de grande race issus des appellations Barsac et Sauternes et vieillissant magnifiquement. D’un style plus nerveux et plus frais, les vins de Barsac peuvent choisir de s’appeler soit Barsac, soit Sauternes, soit Sauternes-Barsac. Le niveau d’ensemble a très nettement progressé dans les années 1980, mais ces vins qui nécessitent des coûts et des soins de production énormes ne tolèrent pas la médiocrité.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Téléphone: +33 659604304 et +33 682898670
33830 Belin Beliet France